On peut faire une séance originale sur ce thème en y associant de l'écologie.

La séance commence par une discussion: on dit souvent que lors d'un stress, le coeur bat plus vite à cause de l'adrénaline sécrétée, mais comment peut-on voir directement cet effet de l'adrénaline sur le coeur?

Les élèves émettent des hypothèses.

N'ayant pas encore vu les huîtres, l'idée d'une injection en intraveineuse finit par sortir.

Puis, on annonce qu'on va utiliser des huîtres pour mettre en évidence ce lien.

Commence alors une discussion sur le milieu de vie de cet animal et sur sa biologie, et sa classification.

C'est l'occasion de dessiner au tableau les différentes zones océaniques.

 

Vidéo réalisée en classe avec des élèves de Terminale

 

L'enregistrement durant un peu plus de deux minutes, on peut alors compter le nombre de contractions avant et après introduction d'adrénaline dans le milieu.

Pour ce TP, une élève s'est portée volontaire pour ouvrir les huîtres; après l'avoir formée au maniement des outils, elle a ouvert toutes les huîtres pendant que je passais derriere chaque groupe pour aider au repérage du coeur de l'huître.

Puis on fait un peu de biologie animale en expliquant par exemple comment se forment les perles de culture, ou bien en montrant que l'animal n'a pas de tête, contrairement aux escargots et on leur demande comment expliquer cette différence alors que les deux animaux appartiennent au même groupe.

IMG_7761