IMG_7571

Extraits des intentions du programme:

 

"L’objectif général est de stabiliser les connaissances essentielles, d’acquérir les principaux savoir-faire, de s’imprégner des attitudes intellectuelles communément reliées à l’exercice de la pensée scientifique.

Les grands concepts fédérateurs, les problématiques essentielles qui constituent la colonne vertébrale des sciences de la vie et de la Terre,(...) constituent des fils rouges indispensables qui devront être mis en valeur chaque fois que cela se justifiera.

Il en va ainsi, par exemple:

  • de l’évolution et de la biodiversité;
  • de la relation génotype/phénotype;
  • des relations structures / propriétés / milieux / fonctions aux différentes échelles d’étude;
  • de l’insertion des organismes dans des réseaux d’interactions biotiques et écologiques;
  • de notions structurantes comme celle de «compartimentation »;
  • des concepts de cybernétique liés aux contrôles et aux régulations;
  • des liens entre la vie et la planète;
  • des différentes échelles de temps en géologie et en biologie;
  • du tri géochimique en géoscience;
  • du hasard et de l’indétermination des phénomènes, souvent liée à la complexité, qui sont omniprésents tant en sciences de la vie qu’en sciences de la Terre.

Ces fils rouges permettent aux étudiants d’établir des liens et d’organiser un véritable réseau de connaissances, de poser par eux-mêmes des problématiques et de mettre en perspective leurs exposés,
en particulier lors de la réalisation de synthèses.

 

L’idée que les structures et les processus observés sont le résultat d’une évolution, et en évolution perpétuelle, doit être sous-jacente à tous les aspects du programme."