Qcm chapitre 16 : le réflexe myotatique

 

Le réflexe myotatique est un réflexe polysynaptique :

A- Vrai

B- Faux

Le réflexe myotatique met en jeu différents éléments qui constituent l'arc-réflexe :

A- Vrai

B- Faux

Les éléments de l’arc-réflexe sont : muscle étiré -> neurone sensoriel -> moelle épinière -> motoneurone -> muscle contracté :

A- Vrai

B- Faux

Le réflexe myotatique est une boucle qui passe par le cerveau, par conséquent nous pouvons la contrôler : c’est le principe d’un réflexe.

A- Vrai

B- Faux

Le neurone moteur conduit un message nerveux codé en fréquence de potentiels de membrane.

A- Vrai

B- Faux

Le neurone est une cellule dépolarisée formée de dendrites, d’un corps cellulaire, d’un axone et d’une terminaison synaptique.

A- Vrai

B- Faux

Le potentiel de membrane, c’est la différence de potentiel entre le cytoplasme et la face externe de la membrane.

A- Vrai

B- Faux

La valeur du potentiel de repos (= potentiel de membrane) est de + 70mv.

A- Vrai

B- Faux

L’intensité du message nerveux est codée en fréquence de potentiel de membrane

A- Vrai

B- Faux

La commande de la contraction met en jeu le fonctionnement de la synapse neuromusculaire.

A- Vrai

B- Faux

La terminaison synaptique au repos possède des vésicules avec de l’acétylcholine

A- Vrai

B- Faux

L’acétylcholine est une neurohormone.

A- Vrai

B- Faux

L’arrivée de potentiels d’action musculaire entraine une exocytose des vésicules.

A- Vrai

B- Faux

L’acétylcholine est libérée dans la fente postsynaptique.

A- Vrai

B- Faux

L’acétylcholine se fixe sur un récepteur postsynaptique de forme complémentaire ce qui fait varier le potentiel de membrane.

A- Vrai

B- Faux

Au niveau de la synapse, l’intensité du message est codée en amplitude de la concentration en Acétylcholine.

A- Vrai

B- Faux

 

 


Le corps cellulaire d’un motoneurone périphérique :
A- est localisé dans le cortex moteur
B- reçoit des informations du cerveau
C- intègre des informations
D- libère des neurotransmetteurs

 

Le réflexe myotatique :
A- ne fait pas intervenir la moelle épinière
B- est la contraction d’un muscle en réponse à son étirement
C- est contrôlé par le cerveau
D- est constitué de deux neurones sensitifs successifs

 

 

 

 

Les fibres nerveuses :
A- sont toujours des axones B- conduisent des potentiels d’action d’amplitude variable
C- sont des prolongements cellulaires
D- sont localisés uniquement dans les nerfs.

 


Les messages nerveux circulent sensoriels :
A- en sens unique dans un neurone
B- en double sens dans un neurone
C- du cerveau vers la périphérie
D- de la périphérie vers le cerveau

 

 


Les messages nerveux moteurs :
A- vont du cerveau vers la périphérie
B- vont de la périphérie vers le cerveau
C- sont codés en amplitude de potentiel d’action
D- sont codés en fréquence de potentiel d’action

 


Le potentiel d’action :
A- est de fréquence constante
B- peut se propager uniquement le long d’un axone
C- est un message de nature chimique
D- conserve toutes ses caractéristiques lors de sa propagation

 


Le bouton synaptique :
A- est situé à l’extrémité d’un axone ou d’une dendrite
B- contient des vésicules de différents neuromédiateurs
C- libère des neuromédiateurs en réponse à l’arrivée d’un train de potentiels d’action
D- libère toujours la même quantité de neuromédiateurs

 


Un neurone :
A- est une cellule nerveuse
B- peut être localisé intégralement dans un nerf
C- véhicule des messages uniquement de nature électrique

 


Les neuromédiateurs :
A- peuvent être différents d’un neurone à l’autre
B- se déversent dans la fente synaptique lors de l’arrivée d’un train de potentiels d’action
C- se fixent sur des récepteurs présynaptique
D- sont localisés dans des vésicules situées dans les corps cellulaires

 


Les terminaisons présynaptiques :
A- sont toutes excitatrices
B- appartiennent toutes à un même neurone
C- peuvent moduler l’activité du neurone postsynaptique
D- libère nécessairement toutes le même neuromédiateur 

 


Le neurone postsynaptique :
A- crée un message nerveux chaque fois qu’il reçoit des neurotransmetteurs
B- transmet intégralement des messages qu’il reçoit se différentes synapses
C- élabore un message nerveux à partir des seules synapses excitatrices
D- a son activité conditionnée par des neurotransmetteurs reçus à chaque instant

 

 

Au niveau d’une synapse :
A- le message nerveux peut passer dans les deux sens
B- le message nerveux n’est plus codé
C- le neurotransmetteur est libéré dans la fente synaptique
D- le neurotransmetteur pénètre dans le cytoplasme du neurone post-synaptique

La jonction neuromusculaire :
A- est une région où la fibre nerveuse pénètre à l’intérieur de la fibre musculaire
B- fonctionne comme une synapse neuro-neuronique
C- permet le passage direct des potentiels d’action de la fibre nerveuse à la fibre musculaire
D- est une synapse particulière car fonctionnant sans neurotransmetteurs

 

 

 


Le neurotransmetteur :
A- est produit par le neurone post-synaptique
B- possède une forme spatiale complémentaire des récepteurs post-synaptiques
C- est libéré en quantité constante à chaque fonctionnement de la synapse
D- doit être éliminé de la fente synaptique avant l’arrivée d’un nouveau message nerveux

 

 

 

Un électromyogramme :
A- est un dispositif pour quantifier la contraction des muscles
B- permet d’enregistrer la contraction des nerfs
C- est le tracé obtenu lors de la mesure de l’activité électrique des muscles

 

Lors d’un réflexe myotatique :
A- le cerveau contrôle la réponse musculaire
B- la réponse est automatiquement générée par les muscles eux-mêmes
C- il y a intervention de différents neurones et de la moelle épinière

 

 

Le potentiel d’action :
A- est une inversion rapide et temporaire du potentiel de repos
B- a une amplitude qui varie en fonction de l’intensité de la stimulation
C- est le signal électrique élémentaire du message nerveux

 

Un message nerveux :
A- est un potentiel d’action
B- est un train de potentiels d’actions
C- est codé en variation d’amplitude de potentiel d’action
D- est codé en variation de fréquence de potentiel d’action

 

 

 


Les neuromédiateurs de la synapse neuromusculaire :
A- ont des récepteurs sur la membrane du motoneurone
B- sont stockés dans des vésicules de sécrétion pré synaptique
C- sont à l’origine de potentiels d’action post synaptiques
D- sont des molécules d’acétylcholine