Le fonctionnement du système immunitaire humain

Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules qui coopèrent pour assurer l’immunité de l'organisme et contribuer ainsi à sa santé.

L’immunité est un ensemble de mécanismes intégrés visant à protéger l’organisme des agents infectieux, des cellules cancéreuses ou des dommages tissulaires.

Tous les êtres vivants ont des systèmes de défense adaptés à leurs caractéristiques et leurs besoins.

Chez les animaux, ces systèmes comprennent des dispositifs de surveillance qui fonctionnent sans relâche et qui patrouillent dans tout l’organisme, ainsi que des mécanismes de réaction déclenchés par la perception d’un élément étranger ou la modification d’une cellule de l’organisme.

Ce système comprend deux étages de défenses aux stratégies différentes :

  • limmunité innée, la première à s’être mise en place aux cours de l’évolution, chez l’ancêtre commun des animaux;
  • limmunité adaptative qui apparaît chez les vertébrés, s’ajoute et se combine à l’immunité innée.

Les capacités immunitaires d’un individu évoluent au cours de sa vie suite au contact avec différents antigènes.

Elles faiblissent chez les personnes âgées.

Elles peuvent être enrichies dès l’enfance et pendant toute la vie grâce à l'aide de vaccins, de sérums, de transplantations et autres interventions médicales préventives ou curatives.