Photo evolution des espèces depuis 600Ma

 Le nombre des espèces n'a cessé d'augmenter depuis la formation des premiers organismes pluricellulaires, en dépit des 5 extinctions visibles sur ce graphique: comment expliquer cette progression?

Les Pinsons des Galapagos ou pinsons de Darwin

 

Capture d’écran 2019-10-16 à 10étrange ressemblance et pourtant ce sont des espèces différentes mais ...

 

Capture d’écran 2019-10-16 à 10

Capture d’écran 2019-10-16 à 10

Capture d’écran 2019-10-17 à 07

 

1- La notion d'espèce:

Définition typologique/biologique

Capture d’écran 2019-10-16 à 10

 

Capture d’écran 2019-10-17 à 07

photos tritons

2e_partie_exo_1_nouvelle_caledonie_2013_triton

 

 2- Les modifications des populations au cours du temps:

Sous l'effet de la dérive génétique (donc du hasard):

photo dérive

Sous l'effet de la sélection naturelle:

photo phalène

3- La formation d'une nouvelle espèce

photo nouvelle espèce de dauphin

2e_partie_exo_2_amerique_sud_2017_nouveau_dauphin

photo pouillot verdâtre

2e_partie_Exo_2

Avis de naissance

4- La disparition d'une espèce:

photo moule perlière

 

Notions de cours à retenir:

La définition de l'espèce est délicate et peut reposer sur des critères variés qui permettent d'apprécier le caractère plus ou moins distinct de deux populations.

Historiquement, l’espèce repose sur un type c’est-à-dire un spécimen gardé dans un muséum d’histoire naturelle servant de référence pour la description de l’espèce : c’est le critère typologique.

L’interfécondité est un autre critère : deux individus appartiennent à la même espèce s’ils peuvent donner naissance à un individu viable et fertile.

Le concept d'espèce s'est donc modifié au cours de l'histoire de la biologie.

La diversité du vivant est en partie décrite comme une diversité d'espèces.

Une espèce peut être considérée comme une population d'individus suffisamment isolés génétiquement des autres populations.

Sous l'effet de la pression du milieu, de la concurrence entre êtres vivants et du hasard, la diversité des populations change au cours des générations.

L'évolution est la transformation des populations qui résulte de ces différences de survie et du nombre de descendants.

La sélection naturelle et la dérive génétique sont deux mécanismes conduisant à l’individualisation d’une espèce.

Une population d'individus identifiée comme constituant une espèce n'est définie que durant un laps de temps fini.

On dit qu'une espèce disparaît si l'ensemble des individus concernés disparaît ou cesse d'être isolé génétiquement.

Une espèce supplémentaire est définie si un nouvel ensemble s'individualise.

 

Entrainez-vous! Essayez de définir:

 

Espèce ; spéciation ; population ; interfécondité ; fertile ; dérive génétique ; sélection naturelle ; isolement génétique ; barrière géographique ; effet fondateur.

 

Exo_2_1_metropole_2018_disparition__clairage_nocturne_

2e_partie_exo_1_nouvelle_caledonie_2013_triton

2e_partie_exo_2_amerique_sud_2017_nouveau_dauphin

2e_partie_exo_2_metropole_septembre_2016_le_grizzli

2e_partie_exo_2_polynesie_2018_moustique

2e_partie_exo_2_liban_2013_Vie_fixe_e_Age_croute_diable_de_Tasmanie

2e_partie_exo_2_nouvelle_caledonie_2018_syndrome_de_down_et_cancer

 

Rapport du WWF 2018:

http://www.wwf.fr/rapport-planete-vivante-2018

 

Extinction annoncée du rhinocéros blanc du nord

http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/10/20/01008-20141020ARTFIG00339-extinction-annoncee-du-rhinoceros-blanc-du-nord.php

 

Exo_2