photo schéma échanges récirpoques

Cliquez sur ce lien

TP_diverification_par_des_processus_non_ge_ne_tiques

 

Introduction:

A la formation de la Terre, il n'y avait pas de vie; puis il y a environ 3 Ga, la vie apparait sous forme d'unicellulaires d'abord puis sous forme de pluricellulaires vers 1 Ga; on estime aujourdh'ui à 100 milllions d'espèces le nombre d'espèces vivants sur Terre et seulement 1 million ont été répertoriées: il existe donc des mécanismes de diversification des espèces, différents des mutations et de la méiose.

Quels sont ces mécanismes permettant une diversification des espèces ?

Il en existe deux grands types:

- ceux qui se font sans toucher au patrimoine génétique

- et ceux qui impliquent des processus génétiques.

 1- Diversification par des processs non-génétiques:

La symbiose

Science of Nitrogen Fixation

La communication et l'apprentissage

Singes et réseaux sociaux (d'après CNRS)

In A Flash: Firefly Communication

 

2-Diversification par des processus génétiques:

 

L'hybridation et la polyploïdisation

photo fraisesCliquez ci-dessous pour ouvrir le fichier Hybridation et polyploïdisation

L_hybridation_et_la_polyploi_disation

 

Le transfert horizontal de gène:

Cliquez ci-dessous pour ouvrir le fichier syncitine:

2e_partie_exo_2_nouvelle_caledonie_2017__syncitine

 

La modification de l'expression des gènes du développement:

Cliquez ci-dessous pour ouvrir le fichier serpents:

2e_partie_exo2_metropole_2018_evolution_des_serpents

 

Notions essentielles:

En dehors des mutations et de la méiose, d'autres mécanismes de diversification des génomes existent.

L’hybridations entre deux espèces végétales est possible ; suivie d’une polyploïdisation, c’est-à-dire un doublement de la quantité de chromosomes, qui permet de rétablir un nombre pair de chromosomes.

Les associations, comme les symbioses, permettent à deux êtres vivants de mettre en commun leur métabolisme afin d’apporter un bénéfice réciproque.

Chez les vertébrés, le développement de comportements nouveaux, transmis d'une génération à l'autre par voie non génétique, est aussi source de diversité : chants d'oiseaux, utilisation d'outils.

Une diversification des espèces est donc possible sans modification des génomes.

S'agissant des gènes impliqués dans le développement, des formes vivantes très différentes peuvent résulter de variations dans la chronologie et l'intensité d'expression de gènes communs, plus que d'une différence génétique.

Le transfert par voie virale permet d’insérer des gènes d’une espèce à une autre espèce grâce à des virus qui sont des parasites intracellulaires obligatoires : on parle de transfert horizontal de gène.

Une diversification des espèces est possible avec modification des génomes.

 

Entrainez-vous!

Pour les QCM, téléchargez l'appli "prépa bac SVT"

Pour les sujets de bac, voici quelques exemples:

2e_Partie_exo_2_nouvelle_caledonie_2016_lesoja_et_nodosite_s

2e_partie_exo_1_liban_2019_mycorhize

2e_partie_exo_1_apprentissage_baleine_amerique_nord_2019